vilajitalyen.org

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bienvenue au Vilaj Italyen

Photo dedicacée

Envoyer Imprimer PDF

...... de Sœur Marcella.....

C'était le 26 février... Marie venait d'atterrir au Vilaj Italyen en partant de Florence.. Plus terrifiée que atterrie, elle avait été appelé par une jeune maman qui était venue à la Klinik pour mettre au monde sa fille... c'était Françoise... la première de beaucoup d'enfants qui étaient venus naître chez nous.

Peu de temps après, c'était le tour d'un garçon, évidemment appelé François.

Les voilà dans les bras de Valentina : Françoise très vive, joyeuse, bien ronde dans sa petite robe blanche. François plus sérieux mais prêt à recevoir des câlins  comme tous les enfants du monde.

C'est l'aventure de la vie, qui commence sans se lasser, même à Waf Jeremie.

Ils sont là pour retirer leurs certificats de naissance, que Maria avait fait préparer... nous les attendons à la crèche dans deux ans !!!

 

Accueil

Envoyer Imprimer PDF

..... de Sœur Marcella.....

Bénie par le vent "hivernal" qui donne une petite trêve au soleil de Waf, voilà que la maison d'accueil est lentement bâtie.

Suh Kwangsuk, l'ingénieur coréen qui est chef de chantier bénévole, a mis en place une belle équipe, qui sous nos regards est en train de donner une forme à la maison d'accueil Don Luigi Giussani, qui accueillera 45 enfants à temps plein et donnera en plus l'hospitalité à des enfants mal-nourris qui auront besoin d'une période limitée de temps de suivi pour récupérer la condition physique normale

Aujourd'hui, dans l'équipe des travailleurs quelque bénévole m'a dit en blaguant "nous sommes nés esclaves, donc il n'y a pas de problème à déplacer des pierres". Je leur ai demandé pourquoi il le faisaient même si en fin de journée ils n'auraient pas été payés... " c'est chez tous... nous pouvons travailler en tant que bénévoles pour t'aider et faire en sorte qu'elle soit belle"... "c'est notre façon de te remercier pour nous avoir sorti des ordures" ....

Ces quatre analphabètes, dont je ne connais même pas les noms, te laissent bouche bée et, caressé par la brise de mer, nous nous rendons compte que l'accueil a déjà commencé, qu'il est présent avant la maison de briques ; que tout, vraiment tout, commence toujours par être accueillis par un Père, moi comme eux, car moi comme eux, j'ai besoin d'une étreinte plus grande pour être certaine du Destin Bon.

 

La Stampa - Vatican Insider - 10 novembre 2011

Envoyer Imprimer PDF

extrait d'un article de "La Stampa" version Web du 10 novembre 2011

Haïti, du désespoir plus profond renait l'espérance
Sœur Marcella Catozza, missionnaire Franciscaine, décrit la réalité de l'île Caribéenne, où elle est en mission depuis 2005
Dario Salvi
Ro
me

En Haïti la disproportion entre "douleur et fatigue quotidienne" de l'homme et la "demande de bonheur" inscrite dans le cœur de chacun "est tellement évidente" qu'il n'y a "que l'étreinte du Christ qui peut devenir une réponse et, au même temps, un chemin à parcourir". C'est ainsi que pauvreté, violences, malnutrition et le drame du tremblement de terre n'ont pas entamé l'espoir d'un "changement possible", qui naît de la rencontre avec les jeunes d'un bidonville dans laquelle, avant elle, aucun blanc - même pas les casques bleus des Nations Unies - avait osé rentrer. A Waf Jeremie, dans l'éternelle alternance entre dévastation et reconstruction, le temps qui passe contient "le sens de la foi, de l'histoire de l'Eglise, faite par des centaines d'hommes et femmes qui, en silence, dans les endroits les plus absurdes du monde, ont donné forme aux espoirs et aux aspirations de changement des pauvres".

Lire la suite...
 

En marche vers le Destin

Envoyer Imprimer PDF

..... de Sœur Marcella....

 

Marcher ensemble rend le chemin plus léger, le plus petit donne le rythme, le plus fort soutient, celui qui guide corrige : la beauté de l'Eglise dans les visages des compagnons du chemin.


 

L'Avent

Envoyer Imprimer PDF

....... de Sœur Marcella.......

"Le temps de l’Avent: temps merveilleux où se réveille dans les cœurs l’attente du retour du Christ et la mémoire de sa première venue...." c'est le début de l'intervention de Benoît XVI hier à l'Angelus du dimanche.

Il continue ".."Veillez!" : C’est un rappel salutaire à se souvenir que la vie n’a pas seulement une dimension terrestre, mais est projetée vers un "au-delà", comme une petite plante qui germe de la terre et s’ouvre vers le ciel. Une petite plante pensante - l’homme - dotée de liberté et de responsabilité, c’est pourquoi chacun de nous sera appelé à rendre compte de la manière dont il a vécu, de la manière dont il a utilisé ses capacités : s’il les a gardées pour lui ou s’il les a faites fructifier également pour le bien de ses frères."

En rappelant Isaïe 64,6 "...Comment ne pas être frappés par cette description? Elle semble refléter certains panoramas du monde post-moderne: la ville où la vie devient anonyme et horizontale, où Dieu semble absent et l’homme le seul maître, qui se fait lui-même l’artisan et le metteur en scène de tout: les constructions, le travail, l’économie, les transports, les sciences, la technique, tout semble ne dépendre que l’homme. Et parfois, dans ce monde qui apparaît presque parfait, des choses bouleversantes se produisent, soit dans la nature, soit dans la société, alors nous pensons que Dieu s’est retiré, qu’il nous a, pour ainsi dire, abandonnés à nous-mêmes. En réalité, le vrai "maître" du monde, ce n’est pas l’homme, mais Dieu.

Le temps de l’Avent vient chaque année nous rappeler cela, afin que notre vie retrouve son orientation juste, vers le visage de Dieu. Non pas le visage d’un "maître", mais d’un Père et d’un Ami."

Il n'y a rien à rajouter aux mots du Saint Père, il ne faut que les regarder et, avec notre liberté et responsabilité, recommencer de là à découvrir à nouveau ce visage pur lequel notre cœur a été crée.

La Liturgie et la fidélité à elle sont une aide pour ce chemin. C'est pour cela que mes journées en ce temps d'Avent commencent par une heure d'Adoration en silence, pour contempler ce visage, en être de plus en plus certaine... toutes les choses a faire sont certainement en deuxième plan.

Bon chemin d'Avent à tous, on se retrouvera à genoux à la grotte de Bethléem pour la nuit de Noël.

 

Images de la Klinik

Envoyer Imprimer PDF

... de Sœur Marcella ...

Images de la Klinik

 

Naître à Waf

Envoyer Imprimer PDF

... de Sœur Marcella ...

 


 
Plus d'articles...


Page 34 sur 35

News

Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 15

Pronti per la piscina

 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 14

Il nostro Jhonny cresce ed è arrivato alla scuola materna:

eccolo orgoglioso del suo grembiulino .

 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 13

Anche Jonel era presente all'inaugurazione di Casa Lelia, lui che la sua casa l'ha trovata ormai, è venuto ad augurare ai suoi amici della kay Pè Giuss la stessa storia di bene che lui stesso sta vivendo.

Bello, simpatico, ma davvero capriccioso, si sposta scivolando sul sederino ed aiutandosi con le manine e guai a fermarlo!!!! Durante la messa con il vescovo di Assisi, su un lucido parquet della cappella, ha slittato avanti ed indietro indisturbato, padrone della situazione.

Intanto è stato definitivamente accolto dalla famiglia Capetti che lo accompagnerà ad affrontare le sfide che la vita gli porrà. Sicuramente anche l'esperienza di Casa Lelia sarà per lui una vera compagnia.

 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 12

Il piccolo Jonel continua il suo cammino. Pochi giorni fa un video mostrava come, aiutato da Maria, piegasse il braccio per portare il cucchiaio alla bocca. Piccoli successi che nascono dall' impegno quotidiano e costante di Maria e delle sua famiglia.

Le notizie però non sono buone. Una visita specialistica da un luminare nel campo delle malattie genetiche pediatriche ha spiegato con precisione ed attenzione la reale situazione del piccolo Jonel. All' artrogriposi infatti si accompagna un' altra malattia che colpisce i muscoli sostituendone i tessuti con tessuto fibro adiposo. Questo significa che Jonellino non potrà mai reggersi sulle gambe anche se l' intervento è andato bene.

Non potrà reggersi sulle gambe.... dice la scienza.... ma chissà cosa dice il buon Dio.....

 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 11

Ecco Jonellino bionico....

 


 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 10

Il cammino del nostro Jonellino continua e tante cose sono successe anche nella sua piccola vita.

Dopo l'intervento ai piedini, i gessi e da pochi giorni i tutori.

Anche per le braccia sono cominciati la fisoterapia ed il posizionamento dei tutori.

Insomma come dice Maria.... un bimbo bionico!!!

Lui se la gode, coccolato da tutti.

 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 9

 

Non avevo avuto tempo di postare che Jonel oggi 2 marzo avrebbe affrontato l'intervento ai piedini.

Ho appena ricevuto notizie da Maria: l'intervento è andato bene, il bimbo è pieno di tubicini, si è svegliato ed ha bevuto un succo.

Intanto la Questura di Milano ha rinnovato il permesso di soggiorno e Jonel puo togliersi la parrucca del travestimento clandestino!!!!

 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 8

Jonellino sta per entrare nel vivo della cura: venerdi inizierà le sedute di fisioterapia per gli arti superiori al Dezza dove se lo sono preso in carico subito con passione.

L'8 febbraio invece avrà il ricovero pre-operatorio che lo preparerà all'intervento ai tendini dei piedini che dovrebbe ridare la posizione naturale agli arti.

Intanto Maria e Patrizia si danno da fare per cercare di ottenere tutti i documenti necessari per il permesso di soggiorno.

Insomma.... il cammino continua e lui sembra proprio goderselo tutto!!!!!

 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 7

Il nostro piccolo Jonellino continua la sua vita italiana ed il suo cammino presso la clinica Humanitas. Ogni settimana cambia il gesso alle gambe e questa settimana i nuovi gessi lasciano fuori le ginocchia cominciando a dargli un po' più di libertà.

Intanto deve cominciare a fare terapia quattro volte al giorno per facilitare i movimenti  degli arti.

Anche le manine si muovono, fanno ciao, afferrano piano piano oggetti.

Lui è sempre più bello e le educatrici della kay si commuovono quando mostro loro le foto.

Un cammino che provoca tanti quello di Jonel, noi per primi che siamo chiamati a sperare con lui di una speranza che sia certezza anche per noi.

 
Il n'y a pas de traductions disponibles

IL DIARIO DI JONEL 6

Jonel ha ormai iniziato il suo percorso alla clinica Humanitas di Milano che lo sosterrà per tutto l'iter terapeutico necessario.

L'inserimento nella nuova famiglia è andato benissimo ed ogni giorno Maria mi aggiorna sul nostro piccolino cosi che anche noi da qui possiamo seguirlo passo passo.

Attualmente ha cominciato a trattare gli arti inferiori per raddrizzare ginocchia e piedini ed ogni settimana cambia i gessi che progressivamente raddrizzeranno il tutto per preparare la strada all'intervento chirurgico che permetterà la flessione dei piedi.

Intanto cresce. Ha messo i primi dentini, chiacchiera e nell'ultimo video ricevuto balla a suon di musica.

Qui le donne seguono il suo cammino e si comnuovono davanti alle foto ed ai video che Maria mi manda segno che un'umanità capace di riconoscere una cosa bella sta rinascendo.